Les dits du corbeau noir

WHITE WAVE (LA VAGUE BLANCHE) (MONA) et ISARA ( L'OISE) BARDI BRAN DU 2016 28 09 SEPT

 

 

WHITE WAVE La Vague Blanche... Bardi Bran du

 



 

La Louve à traqué le vieux sanglier dans sa bauge d'or et de brume...

 

Dans le sanctuaire de feuille et d'écume, la Louve a égorgée le Grand Cerf sacré...

 



 

Blanc est le sang à la crête des vagues, blanc de fureur, tout l'océan alentour...

 

Flots de sang dans la blanche douleur des vagues...

 



 

Déluge de fer sur le temple, déferlement de haine, éventrement des chairs...

Les lames percent et tranchent, coupent le fil fragile de la vie...

 



 

Noir le vent sur l'océan en pleur...

 

Noire, la tempête sur l'océan rageur...

 

Rouge la dague s'enfonçant dans les cris et les peurs...

 



 

Pluie furieuse sur Mona* ;

 

Le sang se fait ruisseau, la mort se fait rivière...

 

Rome impose sa loi et c'est loi de la guerre...

 



 

Le feu ravage le németon

 

Et les torches sont humaines...

 



 

Hommes, femmes, vieillards, enfants

 

Tous baignent dans leur sang...

 

 

Leur pensée faisait affront, s'opposait aux mensonges, aux tromperies, à l'orgueil et à la cruauté, il fallait l'éradiquer, la faire disparaître par la flamme et par le glaive...

 



 

Rouge la tunique sur la poitrine des femmes,

 

Rouge la saie à la pointe des lances,

 

Rouge le visage des enfants...

 



 

Tout un peuple éliminé dont les oiseaux marins accompagnent l'envol de l'âme...

 



 

Blanc et rouge sera le souvenir à la crête des vagues...
Le couchant incendié fera souvenance de cela, chaque nouveau jour à naître...

 



 

Chaque flot rapporte au rivage la blancheur sauvage d'un récit ancien qui roule, inlassablement, sur les grèves de l'espace et du temps...

 



 

Le sang s'est fait blanche mémoire...

 



 



 

*Sur l'île de Mona proche de l'Ecosse (appelée depuis Anglesey) se tenait sans doute le plus important centre druidique de l'Europe. Une légion romaine y débarqua pour massacrer toute la population qui s'y était réfugiée. C'était en l'an 58 avant notre ère.

 

...///...///...///...///...///...///...///...///

 

 

 

Isara (nom gaulois du fleuve l'Oise)

Bardi             Bran du          1991/2016



                                                                                                        A Xavier Gloux...



Fleuve de nuit et de boue,

Grand fleuve d'infini,

Charriant rêves, songes et étoiles...



Tu as mis l'homme sur tes berges

Entre l'aulne et le roseau,

mais il ne peut ou ne veut comprendre

le langage de tes eaux ; lui qui n'est que feu de paille, vent de désir et halo de poussière...



O fleuve, amont de la question, delta de la réponse,

Tu portes sur tes lèvres ce nom qui consacra l'Univers

du sel de la toute blancheur...



Tu as, dans l'argile des origines, creusé le nid des langages futurs...
Tu as semé dans le sillon des flots la seule semence capable de percer la chape des Ténèbres...

Lors, entre la source et l'embouchure, nage un Verbe d'argent aux vermeilles écailles...



Le saumon obstiné porte tartan de mémoire...

Il suit les hauts et profonds courants du ciel et de la terre

Il a souvenir de source et de fontaine ;

Sa chair rougira le tranchant des pierres du torrent...

Qu'importe le sang, la remontée se fera, saut après saut, bond après bon, jusqu'à la vasque première...



Rond est le bassin des pures transparences ;

Vers lui le saumon s'élance, de coup de rein en coup de rein...



Le fleuve est son chemin, sa sente d'espérance...



O Déesse des ondes, Déesse des ruissellements,

Veille sur le poison d'argent qui nage en ton sein...



Donne lui la bonne force, l'énergique substance,

Brasse son rêve, propulse sa joie, offre lui ta jouvence...



Que cela qui doit être, par toi soit...



Au-delà, toujours au-delà, O Isara,

conduit le, guide le, au bassin des naissance, à la source de

Connaissance, près des 7 coudriers de Connla *...



...............................................................................................

 

Connla  : source bordée des coudriers  lesquelles nourrissent de leur fruit le Saumon de Connaissance qui naît en ce bassin.

Sept ruisseaux de sagesse s'écoulent de cette fontaine sacrée...





28/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 476 autres membres