Les dits du corbeau noir

UN CANULAR AU DETRIMENT DE LA TRADITION (SUITE) BRAN DU 2016 13 07 JUILLET

Pour vos lectures estivales : Bran du Juillet 2016

 

 

 Actualité druidique :

A propos de la supercherie de la Roche Derrien...

(Entendu à France Info cette semaine.)


Rappel des faits : afin d'obtenir une candidature et le recrutement d'un médecin généraliste dans une commune soumise « au désert français », le maire et ses adjoint ont monté un canular (Coût 7000 euros environ) en faisant croire qu'un druide assumerait désormais cette fonction au service de la population...

 

Le Maire se félicite de son action permettant la venue en octobre 2016 d'un médecin candidat (le tapis rouge lui est réservé et les aides en rapport !)...

Il justifie son mensonge en considérant qu'il n'a duré que « quelques heures » et qu'au regard de la menterie généralisée des hommes politiques actuels cela ne saurait être à considérer comme étant ou devant être une « catastrophe. » (Pas de quoi en fouetter un chat donc !)...

 

Et puis, « la fin justifie les moyens » même si les dits « moyens » défigurent une Tradition appelée la druidité au détriment de ceux qui, en et avec cette Tradition spirituelle, altruiste et philosophique, prennent quotidiennement soins de la vie et de tout le vivant comme leurs enseignements majeurs les y invitent et encouragent !

 

Alors oui ce « Landerneau local » s'est fait entendre jusqu'aux Etats-Unis  avec la druidité comme « dindon de la farce »...

 

On se félicite donc en mairie et on développe des arguments qui ne sauraient masquer une si pitoyable attitude et la pensée tordue qui l'anime...

 

 

Droit de réponse a été certes donnée, dont acte, mais nous n'avons pas su répondre aux interpellations et questions posées (si ce n'est en entretenant bien des confusions dans le public pourtant attentif et respectueux) et auprès des médias présentes lors du dit droit de réponse tenu dans la salle des fêtes de la commune quelques temps après l’événement.)...

 

Pour rappel, ce droit de réponse a été octroyé à nos frères et soeurs de l'Ordre de Dahut qui avait sollicité, les premiers, auprès des élus, ce droit de réponse, mais les "spécificités" de cet ordre assez singulier au sein de la diaspora druidique ont été perçues comme valant généralités pour l'ensemble de la composante druidique d'où bien des confusions à l'appui.

 

Notre incapacité à nous fédérer fraternellement, à faire convergence au moins de fond à défaut de formes, pour servir au mieux notre Tradition, n'est pas pour rien dans ce rendez-vous assez loupé en terme de "clarification"...

 

Une occasion inespérée, mais manquée de faire la lumière et la clarté sur les confusions, interprétations et projections ambiantes et ce que l'on tend à maintenir dans l'ombre et l'obscurité (de part et d'autre d'ailleurs de la sphère druidique et de ceux qui l'interpellent ou la critiquent avec divers sentiments plus ou moins justifiés.)...

 

Que se passera-t-il demain si, de nouveau, des propos défigurent gravement notre Tradition et livrent en pâture médiatique le fruit véreux de la bêtise, de la stupidité et du mépris envers Elle ?

 

Saurons-nous répondre d'une seule voix et d'un seul cœur, avoir ambassade et porteurs de paroles, démocratiquement élus, dignes de notre réelle et soudée représentation ?

 

Ceci pour renforcer l'idée qu'une seconde chance nous est donnée, exceptionnelle, unique, providentielle même :

 

c'est de fêter ensemble et dignement, dans un esprit fraternel et comme Un, le Tricentenaire en 2017 de la résurgence au grand jour de notre pensée ancestrale et de notre sagesse et spiritualité traditionnelle !...

 

Et d'offrir enfin au monde, sous l'Oeil de Lumière, le vrai visage d'une communauté qui donne à ses joies, à ses espérances, à son sens de l'existence, la figure du juste, du beau, de l'équitable, du cohérent et du concordant en apportant, en toute liberté, conscience et responsabilité, sa contribution au service de tout ce qui forme et anime l'Univers et la Création...

 

Des médecins et non des moindres ont été ou sont encore en charge de communauté druidique lesquelles comportent en leur sein bien des soignants selon diverses compétences, pratiques et disciplines (ce sont les Ovates)...

Ils ont plus spécifiquement compétence, qualité et faculté, mission, éthique et fonction de PRENDRE SOIN....

 

(Rappel : on peut à la fois être « Druide » ou « Femme consacrée Druidesse » et cumuler ses capacités sacerdotales avec les fonctions bardiques et les sciences de l'ovate.)...

 

Un « druide médecin » n'a donc rien de ce ridicule, provocateur et imbécile, dont on nous a affublé récemment...

 

Tous les servants et servantes de la Tradition celto-druidique sont, par nature, conviction et adhésion des "soignants" ; ils ont à coeur de "prendre soin"...


"Prendre soin" ; c'est l'une des réponses majeures que nous incarnons afin de répondre, de la façon la plus pertinente et adaptée qui soit, à ces projections défigurantes dont nous sommes trop souvent, hélas, l'objet et le sujet...

 

"Prendre soin"  ; c'est la seconde réflexion que je vous propose dans l'article qui suit celui-ci...

 

 



13/07/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 476 autres membres